15 janvier 2015 ~ 0 Commentaire

Qui pour entrer chez les Bleus ?

On commence à le sentir tout doucement, mais il arrive sûrement. Je parle bien évidemment du parfum de l’Euro 2016 qui se déroulera en France ! Les Bleus étant d’ores et déjà qualifiés, le sélectionneur, Didier Deschamps, a un an et demi pour faire des tests et trouver la bonne formule.

Avant de la Coupe du Monde, Deschamps avait rappelé qu’il ne sélectionnerait pas les vingt-trois meilleurs joueurs français, mais les vingt-trois joueurs qui pourraient le mieux vivre ensemble. La notion de groupe est quelque chose qui tient à cœur à l’ancien entraîneur de Marseille.
De toute évidence il ne changera pas de vision pour l’Euro 2016. Oui mais voilà, entre blessures, méformes et surprises, il peut y avoir du changement dans le groupe français. D’autant plus que certains joueurs commencent à se faire vieux, on pense notamment à Patrice Evra qui a 33 ans. N’oublions pas que certains jeunes commencent à taper très fort à la porte de l’Equipe de France.

Je vous propose un petit tour d’horizon des joueurs qui pourraient avoir leur chance pour aller à l’Euro 2016.

Au poste de gardien de but, le jeune Alphonse Areola pourrait avoir sa chance d’être à minima pré-sélectionné. Formé au PSG et actuellement prêté au SC Bastia, le Français avait permis à l’Equipe de France des moins de vingt ans de remporter la Coupe du Monde de leur catégorie en 2013, en étant impérial lors de la série de tirs au but en finale. Cependant, cette année c’est la première fois que le Parisien est titulaire pour garder les cages d’une équipe de Ligue 1. De plus, attendons de voir comment se passera son retour au Paris Saint-Germain la saison prochaine avant de spéculer sur sa sélection.

En défense, trois noms me viennent à l’esprit. Le premier est Aymeric Laporte. Le défenseur de Bilbao est courtisé par de grands clubs anglais, Chelsea, Arsenal et Manchester United. Le FC Barcelone avait longtemps hésité à le recruter avant d’arracher Jérémy Mathieu aux griffes du FC Valence. Solide gaucher et très adroit balle au pied, le Français serait une alternative crédible aux Mamadou Sakho et Eliaquim Mangala. Propre dans sa relance, le joueur basque est aussi capable de tirer les coups de pied arrêtés. Taulier chez les Espoirs, il ne devrait plus attendre très longtemps avant de goûter à sa première sélection en A.

Layvin Kurzawa a, quant à lui, eu la chance de fêter sa première sélection le 14 novembre face à l’Arménie. Cependant le Monégasque n’a joué que 20 pauvres minutes durant lesquelles sont apport fut bien maigre. Mais le jeune latéral gauche est capable de bien mieux que ça. Ses matches sous le maillot blanc et rouge le prouvent. Efficace aux avant-postes et précieux en défense, le natif de Fréjus ne cesse de progresser. Il faut noter que le jeune joueur de 22 ans sera confronté à la concurrence de Patrice Evra et de Lucas Digne. Ces derniers restent, dans l’esprit de Deschamps, au-dessus de Kurzawa dans la hiérarchie. Notons également que Benoit Trémoulinas pourrait lui faire de l’ombre. A lui de travailler et d’effacer cette vilaine image qu’il avait laissé lors du match de barrage des Espoirs français face à la Suède pour l’Euro 2015 Espoirs.

Le troisième défenseur qui pourrait faire son trou chez les A est Sébastien Corchia. Le jeune joueur du LOSC, incontournable chez les Espoirs, n’a jamais réussi à entrer dans les plans de Didier Deschamps. Cela était compréhensible quand il jouait à Sochaux, le club manquant clairement d’exposition. Mais maintenant qu’il joue à Lille, Corchia mérite d’avoir sa chance. Ses deux principaux concurrents restent Mathieu Debuchy et Christophe Jallet. Bacary Sagna étant en perte de vitesse, il va vite baisser dans la hiérarchie des arrière-droits français. Sébastien Corchia devra clairement s’accrocher pour entrer dans les petits papiers du sélectionneur, tant celui-ci a une idée précise de la hiérarchie en place en Equipe de France.

Au milieu de terrain, un joueur pourrait avoir sa chance tant le secteur est bouché. Il s’agit de Rémy Cabella. Seule alternative crédible à Mathieu Valbuena au poste de meneur de jeu, le désormais ex-montpelliérain s’inscrit cependant dans un registre complètement différent. Plus axé sur la percussion, Cabella peut offrir de nouvelles possibilités au sélectionneur. Alors certes il a fait partie des vingt-trois joueurs qui sont allés au Brésil et il a déjà 4 sélections au compteur, mais le français de 24 ans n’a jamais vraiment eu sa chance et il mérite de l’avoir. Doté d’un bon potentiel, le joueur de Newcastle peut faire son trou et concurrencer un Valbuena actuellement sur la pente descendante.

Enfin nous arrions au secteur de l’attaque. Là, peu de joueurs peuvent concurrencer les Benzema et Giroud tant leurs récentes performances en Bleu parlent pour eux (sur tout pour Benzema, Giroud étant blessé). Un seul nom me vient à l’esprit et il s’agit d’Alexandre Lacazette. Incontournable à Lyon, le joueur de 23 ans peut être une alternative plus que crédible. Il a fêté sa première titularisation chez les Bleus le 14 novembre face à l’Albanie. Alors certes, il n’a pas donné entière satisfaction. Cependant, il peut devenir très intéressant dans un système avec une attaque à deux avec ses appels en profondeur. Une association avec Giroud pourrait être une piste si Deschamps venait à réutiliser son 4-4-2.

Bien sûr, ces joueurs représentent une liste exhaustive des Français qui participeront à l’Euro. D’autres joueurs pourraient avoir, pourquoi pas, leur chance si leurs performances sont exceptionnelles. On pense notamment à Paul-Georges Ntep ou à Florien Thauvin, véritables dynamiteurs de défenses.

En attendant, Didier Deschamps a encore du temps pour décider qui fera partie de l’aventure.
Rendez-vous dans un an et demi !

Charles Morand

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Goyave cycles 128 |
Les Flying Oaks |
Tennis Club de Caen |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ESP FOOT LOISIR
| Everything Drainage You cou...
| Totallsport