17 juin 2014 ~ 0 Commentaire

Il y avait Ochoa et les autres

Ce soir, le Brésil avait l’occasion de virer en tête du groupe A en s’imposant face au Mexique qui n’avait pas envoyé de signes encourageants dans son match face au Cameroun (1-0). Organisés en 4-2-3-1, avec Ramires à droite à la place de Hulk, les hommes de Scolari étaient partis pour remporter cette partie. Mais ce Mexique là était différent. Les hommes de Miguel Herrera étaient sur-motivés. Alignés en 3-5-2, leur premier corner obtenu à la 3e minute a donné le ton de la partie. Le Brésil a pris les commandes jusqu’à la 23e avec de bonnes occasions, notamment celle de Fred qui a manqué le cadre d’un rien. à la 11e. Les Auriverdes ont globalement combiné sur le côté gauche avec les longues montées de Marcelo qui avait le champ libre car Neymar repiquait très souvent dans l’axe. Ce dernier a été certainement le seul joueur de la Seleçao qui a été un ton au dessus avec de nombreuses chevauchées dans l’axe qui ont abouties à des situations dangereuses près du but de Guillermo Ochoa. D’ailleurs, parlons un peu de lui. Le gardien d’Ajaccio a ébloui le stade avec sa classe et ses réflexes, sauvant son équipe avec cinq parades décisives (26e, 35e, 44e, 69e, 86e). Le gardien mexicain a écœuré le Brésil à lui tout seul. Cependant, le Mexique pourra regretter son manque criant d’efficacité. El Tri a vu le cadre se dérober un nombre incalculable de fois sur les frappes de loin.

A la seconde période, Luiz Felipe Scolari a compris qu’il fallait ajouter de la vitesse sur les côtés, c’est tout naturellement que Ramires a cédé sa place à Bernard. Les deux équipes se sont rendues coup sur coup avec de nombreuses phases de contre-attaques. Malheureusement, les attaquants ont buté sur les gardiens ou ont manqué d’efficacité. La partie a gagné en intensité vers la fin du match. On sentait que le score pouvait se débloquer et qu’une équipe comme l’autre était en mesure de marquer. Cela aurait été injuste pour les Mexicains que ce soit le Brésil qui ouvre la marque. Les vingt-deux acteurs sont donc repartis sur un score nul et vierge, qui finalement correspond à la physionomie de cette partie. Aucune des deux équipes ne méritait de gagner ou de perdre, même si le Mexique a donné l’impression d’avoir plus envie que les Auriverdes d’empocher les trois points.

L’autre match du jour opposait la Belgique à l’Algérie (groupe H). Les Fennecs ont ouvert le score à la 25e minute grâce à un pénalty de Sofiane Feghouli. les Diables Rouges ont été inexistants dans le jeu jusqu’à l’égalisation de Fellaini à la 70e. A partir de ce moment, les Belges ont passé un coup d’accélérateur et Mertens (80e) a soulagé ses partenaires en inscrivant le but décisif. La Belgique, considérée comme un véritable outsider, a extrêmement déçu pour son premier match dans cette compétition. On espère que les Belges sauront nous proposer un autre visage lors de ses prochains matches.

L’autre match du groupe H opposera la Corée du Sud à la Russie ce soir à minuit.

Charles MORAND

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Goyave cycles 128 |
Les Flying Oaks |
Tennis Club de Caen |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ESP FOOT LOISIR
| Everything Drainage You cou...
| Totallsport